Zephyr de Double Helix Glassworks!

15 octobre 2011 at 9:30 (Double Helix)

J’ai suffisamment de verre pour les 5 prochaines années.
Après avoir étiqueté presque toutes mes tiges,  j’ai décidé de ne plus en acheter avant  très longtemps.

J’ai résisté à beaucoup de nouveautés  mais là il y a Zephyr  de Double Helix Glassworks, un verre clair pour les verres  « réactifs »  (reactive glasses).

À lire:
Double Helix « Zephyr » Testing *New Non Reactive Clear

À consulter pour les photos:
Article # 19,  article # 26article 34,  article 65  et … etc

C’est peut-être juste ce qu’il me fallait pour reprendre le chalumeau …

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Perles dépolies de couleur ivoire avec Raku

20 avril 2011 at 5:39 (Perle de verre) (, , )

À la recherche de perles à dépolir, j’ai découvert un ensemble de perles de couleur ivoire avec des morceaux de Raku. Une couronne réactive entoure les morceaux de raku.

Ces perles attendaient depuis 2 ans dans la boîte. Les dépolir m’a permis de les découvrir à nouveau … 🙂

À cette époque je ne prenais pas beaucoup de notes mais je peux facilement dire que j’ai utilisé du verre Effetre 264 pour la base et du Raku (Reichenbach COE plus ou moins 96). 

Le verre de couleur ivoire Effetre est très réactif et la couronne de réaction peut s’étendre très facilement. On peut aimer ou pas … C’est une question de goût personnel

 

Note personnelle : Le verre ivoire aime être dépoli, vraiment très chic. J’adore 🙂

Site à consulter :

Permalien Un commentaire

Perles dépolies

3 avril 2011 at 9:09 (Apprentissage, Perle de verre) ()

Une image vaut milles mots. Voici les premières perles qui ont été dépolies.

Pour mieux visualiser la transformation, un photo avant

 

Vraiment génial, et me voilà à sélectionner dans mes boîtes des perles oubliées celles qui vont subir la transformation. Voici une sélection en quelques photos 🙂

 

Permalien 2 commentaires

À la recherche d’une méthode pour dépolir le verre…

2 avril 2011 at 11:49 (Apprentissage, Perle de verre) (, )

Un aspect intéressant de la fabrication des perles de verre est le sablage des surfaces.  Cette action donne une finition mate et douce, camoufle les petits défauts de finition et peut même donner un petit air vieillot à nos œuvres.

Deux méthodes s’offrent à nous,  une chimique qui utilise l’acide fluorhydrique et une physique qui consiste à dépolir les perles avec un matériel abrasif.

Méthode chimique

La méthode chimique est  utilisée par beaucoup d’artistes.  Elle a l’avantage d’être très rapide et efficace. Cependant elle présente une certaine dangerosité.

L’acide fluorhydrique est un produit a utilisé avec beaucoup de prudence.

À lire un article : « Hydrofluoric Acid » publié sur le site de glasscampus.com (en anglais)

À lire sur le Web :

Comment dépolir le verre …  de Laurent d’Apolito (en français)

Techniques  for etching   (lampworketc.com)

J’ai fait quelques tests, puis j’ai vite remisé le contenant d’acide.  Sarrau, masque, lunettes de sécurité, gants épais … et très important ne pas oublier le bicarbonate de soude pour arrêter l’action de l’acide car l’eau ne suffit pas …

Vraiment pas amusant …

Méthode physique

J’ai finalement choisi de faire l’achat d’un culbuteur de roche Lortone à 3 barils de capacité de 1.5 lb chacun.  Cet appareil est relativement silencieux et semble robuste.  Sa capacité est parfaite pour une activité de loisir.

Étapes à suivre :
Dans un baril ajouter les ingrédients suivants :

  • 1c table de carbure de silicium # 1000 grit (abrasif),
  • Environ 1 tasse de « Pony beads ».
  • Plus ou moins 15 perles à dépolir
  • Couvrir d’eau au 3/4 des perles et une goutte de savon doux

Fermer le baril, l’installer sur les tiges rotatives et brancher l’appareil.
Suivre les instructions du fabricant

  • Temps requis pour le sablage :  de 1 à 2 heures

Les « Pony beads » sont des petites perles en verre non dispendieuses,
de petites dimensions (6/0-8/0) qui servent principalement pour le tricot ou la broderie.

À lire sur le Web :

Tumbling questions!

Techniques for making glass look old

Using a Tumbler – Polishing (pdf)

What do you use to tumble silver…

Etching vs Tumbling

Permalien 2 commentaires

Perles pliées

27 mars 2011 at 6:55 (Apprentissage) ()

Cette fin de semaine, j’ai revisité la technique des « perles pliées« , apprise avec Tom Holland l’année passée.

Le résultat est pour moi, toujours intéressant et offre beaucoup de possibilité de projet.

Je n’oublie pas non plus de faire une perle à la manière d’Holly. Un des modèles qui me demande le plus de concentration et de minutie.
À chaque fois un petit défi personnel. !!!
C’est la perle du 26 mars 2011. 🙂

Permalien 2 commentaires

Un choc thermique ou trop d’attention sur un détail …

21 mars 2011 at 8:57 (Apprentissage, Perle de verre) (, )

Il faut toujours bien réchauffer votre perle après chaque application sinon il y a risque d’un choc thermique.

Dans chacun des cours que j’ai suivi, dans toutes mes lectures, ce conseil revient constamment. C’est donc absolument impossible à oublier … impossible … un peu trop d’attention sur un détail et …

Il ne reste qu’à recommencer …

Permalien 3 commentaires

Une implosion, un modèle fascinant

21 mars 2011 at 7:47 (Perle de verre) ()

Pour ne pas perdre la main, je refais des implosions régulièrement.

 

Pour cette fois, l’argile sur mon mandrin se brise à plusieurs reprises.

Une fois lorsque je fais ma spirale, une autre fois après avoir mis les points et finalement lorsque la perle est presque formée laissant des traces d’argile dans le verre de la perle.

Je prends une pose, je réfléchis et décide d’y aller plus doucement, plus lentement.

Je réchauffe les points pour une surface plus uniforme. J’applique la chaleur sur le bord de la spirale sur le côté des points. Tourne régulièrement tout en essayant de conserver ma spirale et surtout en essayant de ne pas chauffer le mandrin. La chaleur fait son œuvre, tout doucement le verre fond et je vois les pétales se former. Un exercice très Zen … J’aime bien ce modèle …

 

Tutoriels : Mandrel Wound Implosion Beads Tutorial et How to Make the Implosion/Petal Beads /

Permalien 2 commentaires

Expérimenter et reproduire : l’après cours

15 mars 2011 at 12:50 (Apprentissage, Perle de verre)

Après une formation, il faut expérimenter pour bien comprendre
Il faut reproduire pour maîtriser les techniques
Il faut reproduire …
Et encore reproduire … pour rendre plus facile le contrôle de la toute petite tige de verre. 

Malgré les petites maladresses, j’aime bien le résultat.

Les perles du cours, une motivation pour des projets devant mon chalumeau pour l’année en cours …

Permalien 4 commentaires

Verde Jaguar Mask, une perle coup de coeur

13 mars 2011 at 9:22 (Perle de verre) ()

Les perles d‘Holly Cooper sont absolument fascinantes. Les lignes et les points habitent l’espace avec beaucoup d’harmonie.

De toutes ses perles, une m’a particulièrement séduite. Je n’ai pu résister à son charme.

Holly sur son site l’appelle « Verde Jaguar Mask ». Je n’ose imaginer le temps pris pour la réaliser.

Verde Jaguar Markhttp://www.hollycooper.com/VerdeJaguarMask

La perle est tout près de moi et je dois dire que j’éprouve beaucoup de plaisir à la regarder et à la toucher.

Verde Jaguar Mask, une perle coup de coeur.

Aussi à lire un article de Louise Ingram : elle a suivi  le cours avant le mien.

Permalien 2 commentaires

Holly Cooper, une artiste pédagogue hors pair

22 février 2011 at 12:19 (Apprentissage) (, )

Holly Cooper

Suivre un cours avec Holly Cooper est un grand privilège. Pédagogue hors pair, elle dessine avec de petites tiges de verre comme elle le ferait avec un crayon sur du papier. Elle démystifie ses dessins si complexes.   Elle nous introduit à des notions de design de base, nous aidant  à mieux comprendre son travail.

Holly travaille avec une toute petite bonbonne de propane (Hot head) qui diffuse suffisamment de chaleur pour garder ses perles solides tout en permettant à la surface d’être malléable.

Les tiges de verre sont juste un peu plus grosses qu’un cheveu épais. Les outils utilisés sont simples et peu dispendieux.  La technique semble si facile lorsqu’exécutée par Holly.

Certaines de ses perles peuvent pendre jusqu’à plus de 2 heures de travail. Chaque petite ligne est appliquée avec soin et minutie.  C’est le contrôle parfait des toutes petites tiges de verre.

Je reviens de ces 2 jours de formation complètement fascinée et stimulée avec bien des projets à réaliser mais une technique à maîtriser. 

Une pensée spéciale pour Grace Edwards, de The glass Shoppe Studio pour son accueil et l’organisation de ce cours.

À lire : Featured Artist Holly Cooper (2008)
À visiter, le site d’Holly Cooper : http://www.hollycooper.com/

Les perles du cours (réalisées par Holly)

Permalien 5 commentaires

Next page »